Sommaire > Choisir son écran > Tous mes tests ! 101 / 101
 

Test de l'Asus ProArt PA32DC

 

Test de l'écran ASUS ProArt PA32DC - OLED

Publié le 01 septembre 2022   |   Mis à jour le 14 septembre 2022


L'Asus PA32DC est un écran UHD à dalle OLED. Le premier testé sur ce site. Que vaut-il et qu'est-ce qu'une dalle OLED peut apporter aux photographes et aux monteurs vidéos en production ?


Cet écran Asus PA32DC de 31,5 pouces dans un ratio 16:9 affiche la UHD donc 3840 x 2160 pixels mais surtout possède une dalle OLED. C'est le gage de noirs absolus mais également d'absence de blooming en vidéo ce qui pourrait séduire les monteurs vidéos. Évidemment, le prix s'en ressent (4000 € au moment de son lancement) mais cet écran, vraiment complet puisqu'il possède également une sonde de calibration intégrée et permet le calibrage hardware, est à comparer avec les dalles Mini-Leds, rarement données ! Reste à savoir ce que vaut cette dalle. C'est ce que nous allons mesurer dans ce test complet... en ayant toujours à l'esprit que cette dalle devra composer avec les "défauts" des dalles Oled c'est-à-dire une luminosité en pic nettement plus faible que sur des écrans Mini-Leds et une durée de vie forcément plus courtes à cause de la nature organiques de ses composants.


  En quelques mots...
 

Asus PA32DC
3999,99 €

J'ai testé plusieurs écrans plutôt à vocation montage vidéo dans cette gamme de prix et, clairement, cet Asus PA32DC est celui que je conseillerais dorénavant ! Franchement, j'ai adoré le tester et c'est un coup de cœur car non seulement sa colorimétrie est excellente (sans égaler Eizo) mais sa polyvalence photo/vidéo est au-dessus du lot. Accessoirement, que l'absence de blooming sur certaines séquences HDR est agréable... - Lire ma conclusion 

 
  D'autres offres...  
 
4129,00 €
3999,99 €
3999,99 €
 
  * Code auteur pour soutenir ce site : ARNAUDFRICH  
 

 

 

Présentation de l'écran Asus ProArt PA32DC

Voici pour commencer quelques illustrations de ce très bel écran de la gamme Asus ProArt à la finition vraiment soignée. Comme d'habitude, serais-je tenté de dire chez Asus ! À cela, Asus ajoute une nouveauté très intéressante au niveau des boutons de réglages de l'écran et trois options de support. J'en reparle un peu plus loin...

Asus PA32DC sa casquette et son pied ou pied de table   Sonde de calibration de l'écran ASUS PA32DC
Arrière de l'écran ASUS PA32DC   Connectiques de l'écran ASUS PA32DC
   
  Spécifications techniques
  Asus PA32DC Prix moyen : 4000 €
Taille de la dalle 31,5 pouces 16:9 - 3840 x 2160 - 140 ppp
  Technologie de la dalle OLED - Dalle mate
  Espaces couleurs 99% DCI-P3 et 98% Adobe RVB mesurés
  Luminosité maxi SDR * 250 / 333 cd/m² - 250 cd/m² mesurée
  Luminosité maxi HDR 530 cd/m² en pic
  Contraste / Noirs ∞ mesuré à 120 cd/m² - 0 cd/m²
  Compatibilité HDR HDR 400 / HDR HLG / Dolby Vision
  Table LUT 10 bits
  Calibrage hardware Oui
  Logiciel de calibrage - Asus ProArt Calibration 3.0
  Temps de réponse 0,1 ms (GtoG)
  Taille et poids de l'écran 73,5 x 48,9 x 16,3 cm - 8,0 Kg
  Épaisseurs des bords 16 mm
  Branchements DisplayPort + HDMI + USB-C + USB 3.0
  Power Delivery 65 W
  Compatibilité VESA Oui - 100 mm + mini-pieds incorporés
  Visière Oui
  Garantie 5 ans
  Société asus.com
 

* Avec ou sans compensation d'uniformité

 

Vous trouverez dans le carton...

L'écran est vendu avec :

  • Le cordon d'alimentation... évidemment !
  • Un câble DisplayPort > DisplayPort,
  • Un câble HDMI > HDMI
  • Un câble USB-C > USB-C,
  • Un câble USB-C > USB 3.0,
  • Mini supports de table intégrés à l'écran + pied
  • Casquette sur-mesure
  • Le rapport après étalonnage Asus.
   
 
 

Note importante ! Cet écran Asus PA32DC possède un colorimètre intégré

Cet Asus ProArt PA32DC possède un colorimètre intégré mais il est également possible d'utiliser le vôtre.

Mon conseil d'achat : ColorChecker Display PRO ou la SpyderX ELITE.


Colorimètre Calibrite ColorChecker Display Pro

 
     
 

L'écran et sa dalle

1 - La définition/résolution - Cette dalle affiche l'UHD 3840 x 2160 pixels donc sa résolution est de 140 ppp et le pitch de 0,182 mm. Comme pour tous les écrans UHD, il faut une carte graphique récente pour le faire fonctionner à 60 Hz, éventuellement sans trop chauffer. Sur mon portable de test Dell XPS 17 pouces 2022 avec une carte graphique NVidia intégrée, cela fonctionnait évidemment parfaitement mais non sans le faire chauffer donc non sans le faire ventiler de manière parfaitement audible. On n'est bien d'accord, cela n'a rien à voir avec cette dalle...

1bis - Format de la dalle - Il s'agit du format allongé 16 : 9 davantage tourné vers le monde de la vidéo car un peu plus large.

Écran Asus ProArt PA32DC
 

1ter - Épaisseurs des bords - Plutôt épais en 2022 - 16 mm - c'est un écran de production de qualité forcément moins orienté vers l'intégration dans une configuration multi-écrans  D'un autre côté, avec 32 pouces, on a de la place pour travailler.

   
Épaisseur des bords de l'Asus PA32DC
   
 
 

À lire  ! Mes conseils pour choisir son écran photo / vidéo - Dossier de 15 pages mis à jour en sept. 2022  

 

2 - Technologie et rétro-éclairage de la dalle - Cet Asus PA32DC utilise donc une dalle OLED. C'est la première fois que je teste une telle dalle pour les photographes et, évidemment, surtout pour les monteurs vidéos.

 

 

À lire  ! Comment choisir la technologie de son écran : IPS, OLED ou Mini-Leds ?  

 

2 bis - Contrôle du blooming - Le blooming est un problème d'affichage qui affecte principalement le visionnage de séquences sur fond très sombre voire noir sur les dalles à rétro-éclairage donc à Leds ou Mini-Leds. Par définition, il n'y aura aucun problème de blooming sur cette dalle OLED. C'est un des principaux arguments techniques en faveur de l'OLED lorsque l'on monte ou visualise des vidéos... et cela voit clairement.


Effet de Blooming sur un écran à dalle Local Dimming

Objet lumineux sur fond noir affiché sur une dalle OLED à gauche (pas de halo lumineux autour du point lumineux) et sur dalle Mini-Leds à droite (on peut observer un léger halo autour du même point lumineux).


Note à propos du blooming en 2022 - Il ne faut pas rêver : pour un prix encore "raisonnable", si vous n'avez aucun blooming grâce à la technologie OLED, vous n'aurez jamais une luminance maximum à 1630 cd/m² comme j'ai pu le mesurer sur le Dell UP3221Q qui donnera beaucoup de "pêche" aux séquences claires. Cet écran est en effet donné pour afficher des pics lumineux à "seulement" 530 cd/m². Est-ce vraiment gênant en environnement sombre, typique des studios de photographes ou monteurs vidéos ? Pas sûr selon mon test où je visualise une vidéo HDR. Dans un environnement sombre - logique pour visualiser une vidéo ! - le bénéfice de l'absence de blooming est supérieur au "manque" de pêche dans les zones très lumineuses.

3 - La dalle, sa vitre et leur traitement antireflet  - Sa vitre, évidemment mate (je dirai plutôt semi-mate personnellement) pour tout photographe / vidéaste qui se respecte, possède un film antireflet dans les standards haut de 2022 c'est-à-dire qu'il marque à peine les pixels en leur donnant un aspect très - très - légèrement granuleux notamment lorsqu'on affiche une page blanche ou claire. J'apprécie car je note pendant mes tests que de nombreux écrans UHD "montrent" davantage leurs pixels paradoxalement à cause de ce foutu traitement antireflet. Bon point sur cet écran.

4 - La table LUT interne - Il s'agit d'une 1D LUT en 10 bits réel. C'est un gage de qualité d'affichage des dégradés, notamment pendant les conversion colorimétriques internes.

 

 

À lire  ! À quoi sert l'affichage 10 bits en photo ou vidéo ?  

 

 

5 - Fréquence de rafraîchissement - Cette dalle OLED rafraîchit l'image à 60 Hz. Un grand classique, suffisant pour retoucher des photos ou faire du montage vidéo. Notez tout de même que grâce à cette technologie d'affichage, le GtoG est seulement de 0,1 ms.

6 - Le gamut - Il est annoncé à 99% en DCI-P3 et c'est bien ce que j'ai mesuré - Résultats un peu plus bas dans le paragraphe mesures

7 - Les courbes HDR - Cet Asus PA32DC est compatible HDR 400, HLG mais également Dolby Vision. Sur cette dalle à technologie OLED, je le rappelle, les noirs seront particulièrement profonds puisque absolus mais les pics de luminosité limités à 530 cd/m². Dans une pièce sombre, cela sera déjà une sacrée expérience visuelle avec du contenu HDR de qualité, et oui, l'absence de blooming se voit sur les séquences où l'on voit du contenu clair sur fond noir.

Note à propos des options HDR - Il faut bien sûr s'assurer que Windows active bien l'option HDR pour votre écran puis activer le mode HDR dans le menu OSD de votre écran et, enfin, choisir parmi les différentes courbes HDR disponibles. Personnellement, j'ai beaucoup aimé la courbe "HDR 2020 en mode PQ Optimized".



 

À lire  ! Dossier "Tout savoir sur le HDR en photo et vidéo" - 5 pages màj sept. 2022  

 

8 - Le colorimètre intégré - Cet écran Asus PA32DC est le premier écran Asus de la série ProArt que je test possédant un colorimètre intégré. Il se trouve dans une excroissance en haut de l'écran.

Colorimètre intégré de l'écran Asus ProArt PA32DC


Note pratique - Il donne ainsi à la calibration hardware dont je vante les mérites sur une page dédiée.

 

 

À lire  ! La calibration hardware : principes et avantages pratiques  

 


Ergonomie et accessoires de l'Asus PA32DC

1 - Les mouvements - Comme presque tous les écrans que je teste, l'ergonomie ne fait l'impasse sur aucun mouvement de la dalle puisqu'aux classiques mouvements verticaux sur une très belle course (13 cm) on retrouve également le réglage en inclinaison mais également une position verticale. On peut juste noter qu'il est possible de descendre très bas l'écran. Presque contre la table. Enfin, le standard de fixation murale est le classique VESA 100 mm. Tout bon également !

   
Ergonomie de l'Asus PA32DC
   
  2 - Les boutons du menus de l'écran - Les touches du menu écran sont situées sur l'avant de la dalle, très classiquement... donc cela constitue un retour au source pour Asus qui avait pris l'habitude de les placer à l'arrière de l'écran sur ses 32 pouces. Mais contrairement aux autres réalisations ProArt de chez Asus, le bouton multidirectionnel fait son apparition lui aussi à l'avant de l'écran, complètement à droite. Je trouvais l'idée du bouton multidirectionnel et cliquable très originale et super pratique à l'arrière mais c'est encore plus pratique à l'avant. Enfin, l'ergonomie des menus OSD est excellente. Il est très aisé d'y naviguer et je note que ce menu est très complet. Une référence dans le genre.
   

Boutons de menu de l'Asus PA32DC
Notez la présence en façade du bouton de réglage multidirectionnel, si pratique ! D'habitude, on le trouve derrière l’écran.

   
 

3 - Supports de bureau - Cet écran inclus trois options de support : le classique pied réglable sur 13 cm, le support VESA en 100 mm et d'originaux mini-pieds pivotant à la base de la dalle.

   

Support de bureau de l'écran Asus PA328CGV


Mini-pieds de table pivotant de l'Asus PA32DC

   
 

4 - Poignée de transport - Comme presque tous les écrans, cet Asus PA32DC possède une poignée de transport à l'arrière de l'écran mais elle est plus large que d'habitude et est donc très agréable à utiliser.

   
Poignée de transport de l'écran Asus PA32DC
   
 

5 - La casquette sur-mesure fournie - Pour travailler sans reflet et avec un maximum de contraste il est vivement conseillé d'installer une casquette sur son écran, même dans une pièce plutôt sombre. Un modèle sur-mesure est bien fourni avec cet Asus PA32DC.

   
Casquette sur-mesure fournie avec l'Asus PA32DC
 

La connectique de l'Asus PA32DC

On navigue dans le très haut de gamme de la connectique en 2022 : 1 x DisplayPort 1.2, 3 x HDMI 2.0, 4 x USB 3.0 et évidemment le maintenant presque obligatoire USB-C avec possibilité de charge jusqu'à 65W. En revanche, on pourrait noter l’absence de prise RJ45 mais est-ce vraiment un soucis avec une telle dalle ? On peut également noter la présence d'une prise casque et j'ai apprécié que les branchements se fassent à la verticale et non par le dessous.

 

   

Connectiques de l'ASUS PA32DC

 

 

Que vaut l'écran Asus ProArt PA32DC après calibrage avec le ColorChecker Display Pro ?

Dans un premier temps, j'ai effectué le calibrage de cet écran avec le colorimètre ColorChecker Display PRO de Calibrite (qui a remplacé l'i1Display Pro) afin de pouvoir situer ce nouvel écran par rapport aux autres écrans du marché. Je le calibrerai avec sa sonde intégrée et le logiciel propriétaire, Asus ProArt Calibration, dans un deuxième temps (Paragraphe ci-dessous).

Remarque importante ! J'ai branché cet écran en USB-C pour des raisons pratiques mais comme il n'y a pas de différence de couleur entre les trois connectiques (DisplayPort, USB-C et HDMI) - juste une question de quantité d'informations qui peuvent transiter chaque seconde comme je l'explique sur ma page dédiée au choix de la carte graphique et des connectiques  - cela n'a pas d'importance. Juste un conseil cependant : préférez le DisplayPort ou USB-C car ces connectiques fonctionnent tout le temps contrairement au HDMI qui a parfois des problèmes de normes ou de câbles !

Comme réglages écran, j'ai choisi :

  • Preset couleur : Standard
  • Luminosité : 120 cd/m² (valeur écran : 48/100 en SDR + Compensation uniformité activée)
  • Contraste : 80%
  • Noirs : 50 (Il ne sert à rien de baisser cette valeur)
  • Température de couleur : 6500K,
  • Gamma : 2,2

Et comme valeurs cibles dans le logiciel ccProfiler 1.1.2 en mode avancé...

  • Technologie de l'écran : choisir OLED (et non laisser diodes blanches),
  • D65 ou éventuellement un peu moins si vous souhaitez un écran un peu plus chaud, mais attention, seuls les écrans haut de gamme sont chauds et non jaunes quand on les calibre à 5500K.
  • Luminance : lors de mon test j'ai utilisé 120 cd/m² car cela correspond à une ambiance lumineuse "standard" mais vous pouvez choisir entre 80 et 160 cd/m² selon l'usage que vous allez faire de votre ordinateur (photo Web, photo impression, vidéo) et selon votre environnement lumineux,
  • Contraste : Natif,
  • Gamma : 2,2,
  • Norme ICC : V2  pour éviter les problèmes d'incompatibilité avec certains logiciels de visualisation d'images (images trop sombres) notamment dans Windows 10 ou 11 et évidemment V4 si vous savez ce que vous faites. Sous Windows, ccProfiler 1.1 choisit maintenant v2 par défaut.

Bien réinitialiser les réglages usine ET choisir le profil générique avant de calibrer !  Une fois la réinitialisation effectuée, choisissez le profil générique de l'écran dans les préférences système comme ci-dessous sur MacOS.

 

Exemple avec l'Asus PA24AC.

Les données objectives : que dit le rapport final après calibrage ?

1 - Température du point blanc et contraste - Avant de passer aux Delta E, il est intéressant de relever les valeurs de température de couleurs atteintes ainsi que la profondeur du noir et donc du contraste de cet écran.

 

Rapport final après le calibrage de l'Asus PA32DC avec le ColorChecker Display Pro


Mon avis !  Atteindre une température de couleur (TC) de 6504K pour 6500K demandée est parfait. Le contraste, quant à lui est infini mesuré à 120 cd/m² puisque les noirs mesurés sont bien sûr à 0 cd/ m² en SDR sur cette dalle OLED. La mesure de luminance maximale SDR est de 250 cd/m² avec l'option Compensation d'uniformité activée et de 333 cd/m² sans cette option. Les pics lumineux sont donnés à 500 cd/m² par Asus. Dans la pénombre d'un studio de montage ou encore dans un salon sombre, il ne fait aucun doute que cet dalle marquera les esprits si l'on vient d'un écran à Led.

2 - Delta E - Maintenant, passons aux fameux Delta E d'après calibrage selon les normes 2000 puis 1976 (plus exigeante) qui me servent pour le calibrage de tous les écrans de ce site :

 

Delta e après le calibrage de l'Asus PA32DC avec le ColorChecker Display Pro


Mon avis !  La moyenne Delta E norme 2000 est de 0,5 ce qui est évidemment excellent ! Le plus mauvais patch dont le Delta E est 1,3 est bien en-dessous de la barre critique des 2,0. Notez qu'en utilisant la norme 1976, cette valeur basse reste sous les 2,0 car ma sonde a mesuré 1,6. Un écran Eizo fait encore mieux mais on n'est dans des valeurs dignes d'un écran haut de gamme. Aucun doute possible : cet Asus PA32DC affiche les couleurs avec précision.


3 - Maintenant les tests d'uniformité en luminance et point blanc (température de couleur) :


Uniformité en luminance de l'Asus PA32DC avec l'option Compensation d'uniformité

 

Avec l'option de compensation d'uniformité la dalle est parfaitement uniforme sous ma sonde. C'était manifestement le cas à l'œil nu et ma sonde le confirme.

Note à propos de l'option "Compensation d'uniformité" - Cette option fonctionne toujours sur le principe du moins disant donc sur la partie de la dalle la moins lumineuse sur laquelle toutes les autres zones de l'écran doivent s'aligner. Voilà pourquoi la luminosité maximum de la dalle est limitée à 250 cd/m² avec cette option.

Quels gamuts affiche l'Asus ProArt PA32DC ?

Comme promis, cet Asus PA32DC affiche 99% du DCI-P3 mais aussi 98% de l'Adobe RVB et, évidemment, 100% du sRVB. C'est une valeur remarquable de cette dalle.

Note ! Cette mesure a été effectuée avec la sonde SpyderX Elite, excellente par ailleurs pour calibrer cet écran.


Gamuts de l'écran ASUS PA32DC

Comment s'affiche une vidéo HDR sur l'Asus PA32DC ?

Trois choses m'ont marqué : l'absence de blooming lors des séquences très claires sur fond noir, la luminosité maxi bien suffisante et les couleurs chatoyantes. Pas de doute donc, l'Asus PA32DC est non seulement un très bel écran pour produire des vidéos mais aussi les regarder, notamment en HDR. J'ai d'ailleurs eu un faible pour le mode HDR-PQRec2020 Optimized. C'est la fête de l'image !

 

 

Que vaut l'écran Asus ProArt PA32DC après calibrage avec Asus ProArt Calibration ?

Dans un deuxième temps, j'ai effectué le calibrage - assez lentement il faut bien le dire ! - de cet écran avec la sonde intégrée et le logiciel propriétaire Asus ProArt Calibration (on parle alors de calibration hardware). Vous trouverez toutes les précisions quant à son téléchargement et son installation en suivant le lien ci-dessus.

Le branchement de l'écran

D'habitude, pour utiliser une calibration hardware, il faut brancher deux câbles entre votre écran et votre ordinateur. Un pour permettre la communication entre l'écran et l'ordinateur - on utilise alors un câble USB - et l'autre pour servir ce câble vidéo, tout bêtement - Il peut être HDMI, DisplayPort ou USB-C -. Or il y a une exception : lorsque l'on relie notre écran et notre ordinateur avec un câble USB-C. Mais pas ici.

À propos du branchement ! Pour effectuer la calibration hardware avec cet Asus PA32DC, il faut brancher les "bons" câbles. En effet, et contrairement à d'autres marques d'écrans célèbres, je n'ai réussi ma calibration avec Asus ProArt Calibration et cet Asus PA32DC que lorsque je l'ai branché avec le câble USB 3.0 pour envoyer le profil ICC dans la table LUT de celui-ci ET le câble USB-C comme câble vidéo. Ainsi, je n'ai pas réussi à terminer ma calibration avec le câble vidéo Display Port. Il faut le savoir. Une mise à jour future apportera-t-elle plus de souplesse dans le branchement ? À suivre...

Choix des presets et/ou des valeurs cibles

S'ils sont nombreux, un petit tour du côté des valeurs personnalisables nous indique très vite que cette dalle est plutôt orientée vidéo que photo. En effet, si vous décidez de vous créer un preset "Photo", vous noterez l'absence du choix de la valeur du point noir ou du gamma L* si pratiques pour ceux qui impriment. En revanche, grâce à cette version 3.0 d'Asus ProArt Calibration, vous pourrez calibrer en hardware votre écran en HDR avec de nombreuses possibilités de gamuts / gamma / norme HDR. C'est un très bon point et un autre point fort de cet écran résolument orienté vidéo mais capable excellent également en photo.

Nombre de réglages personnalisables - Il n'est possible de choisir que deux USER sur cet écran. C'est le minimum syndical. Un troisième aurait été bien venu. Lors d'une mise à jour du logiciel Asus ProArt Calibration ?


Le logiciel de calibration hardware Asus ProArt Calibration


Quid de la qualité du calibrage hardware ?

Là, il n'y rien à dire. La qualité d'une calibration hardware est bien au rendez-vous et, je le rappelle, le nombre de presets HDR vraiment nombreux. Certes, comme je l'ai précisé plus haut, cette calibration hardware se mérite car il faut "bien" brancher son écran et être patient car chaque calibration est beaucoup plus lente que chez Eizo avec ColorNavigator mais dans les standard de chez Dell. C'est un petit défaut. Petit défaut d'ailleurs compenser par le fait qu'il est possible programmer cette calibration à un moment où vous ne vous servez pas de celui-ci et, car c'est toujours un peu rébarbatif à faire, à période plus régulière car tout se fait automatiquement.


top

 

 

 
Asus ProArt 32DC
Catégorie : Haut de gamme
Public : Débutants | Passionnés | Pros - Experts vidéo
 
En détail...
Fidélité des couleurs 9,5
Uniformité de la dalle 9,0
Gamuts photo et vidéo 9,0
Traitement antireflet 9,0
Résolution 10
Contraste/usage photo 10
Contraste/usage vidéo 10
Visualisation contenus HDR 10
Ergonomie 10
Connectivité 10
Qualité de fabrication 9,5
Rapport qualité / Prix 9,0
  J'aime beaucoup...  
 
  • Écran 31,5 pouces UHD Asus de la série ProArt à à dalle OLED,
  • Des noirs forcément absolus,
  • Contraste infini,
  • Pas de blooming (OLED),
  • Gamuts DCI-P3 à 99% mais également Adobe RVB à 98 %,
  • Un contraste et des couleurs saturées chatoyantes !
  • Sonde de calibrage intégrée + calibration hardware,
  • Calibration lente... mais programmable !
  • Excellente première impression au premier allumage,
  • Couleurs très précises,
  • Uniformité de la dalle parfaite en luminance avec l'option "Compensation d'uniformité" d'activée (au détriment de la luminosité maxi... forcément),
  • Compatibilité HDR 400 mais également Dolby Vision ou HLG,
  • Traitement antireflet discret qui offre beaucoup de soyeux dans les aplats,
  • Connectique complète : HDMI 2.0 + DisplayPort 1.2 + USB-C + USB 3.0,
  • Power Delivery : 65 W,
  • Boutons de réglages en façade et bouton multidirectionnel en façade également,
  • Menu OSD complet,
  • Pieds de table intégrés,
  • Branchement des câbles sur les côtés et non par en-dessous,
  • Poids : facile à déplacer,
  • Très belle finition,
  • Orientable en mode portrait avec le pied "classique",
  • VESA 100mm.
 
  Je regrette...  
 
  • Calibration hardware nécessitant les "bons" câbles !
  • Calibration hardware plutôt lente (mais précise),
  • Pas autant de valeurs cibles en calibration hardware pour un usage photo que sur un Eizo (mais est-ce vraiment un défaut sur cette dalle clairement orientée vidéo ?),
  • La dalle est plutôt semi-mate que mate donc attention aux reflets de la pièce tout de même,
  • Quand la sonde n'est pas utilisée elle est orientée vers le ciel... et donc sans protection !!!
  • Uniformité du point blanc qui dépasse légèrement un delta e de 2 (2,4) sur mon exemplaire de test,
  • Cela n'a rien à voir spécifiquement avec cet écran mais il faudra composer avec les défauts de l'OLED : à savoir des pics de luminosité peu élevés et très courts et une durée de vie forcément limitée à cause de la nature organique de ses composants.
 
  Conclusion de ce test...  
 

Les qualités et les défauts des dalles OLED sont connus et cet Asus n'y fait pas exception cependant j'avais hâte de le tester car des noirs profonds et un contraste infini ne font pas à eux seuls un bon écran pour le montage vidéo ! Or cet écran possède bien d'autres qualités comme une excellente précision d'affichage des couleurs, une parfaite uniformité avec l'option qui va bien et une large compatibilité HDR. Et franchement, dans la pénombre de mon bureau, j'ai adoré ses couleurs précises et chatoyantes. Donc certes une grosse incertitude de durée de vie plane toujours sur les dalles OLED en revanche je pense que la luminosité en pics à 530 cd/m² est bien suffisante dans le noir. En fait, je me demande si je ne préfère pas les qualités des dalles OLED chez moi (pièce sombre) plutôt qu'une luminance maxi bien plus élevée mais avec le blooming des dalles Mini-Leds. Ce test m'a fait changer d'avis sur l'intérêt des dalles OLED pour le montage vidéo ou même la retouche photo lorsqu'on est prêt à franchir un cap en budget. En fait, j'ai aimé que lorsque l'on sort l'écran de son carton et que l'on n'est pas encore confronté aux problèmes liés à la technologie OLED, l'écran est vraiment impressionnant et incomparablement plus beau pour visualiser des vidéos HDR que sur tous les écrans à dalle IPS que j'ai pu tester jusqu'ici. Seules les dalles IPS à rétro-éclairage Mini-Leds et notamment le Dell UP3221Q leur tiennent la dragée haute. C'est un coup de cœur !

 
     
   
 
Asus ProArt PA32DC
4129,00 €
3999,99 €
3999,90 €
3999,99 €
 
  * Code auteur pour soutenir ce site : ARNAUDFRICH
 
 
Voici mon test complet de l'écran Asus ProArt PA32DC - 31,5 pouces UHD - OLED
 
Sommaire du test de l'Asus ProArt PA32DC :
 

1 - Présentation de l'écran Asus PA32DC
2 - Que vaut l'Asus PA32DC après calibrage ?
3 - Que vaut cet écran après calibrage hardware ?
4 - Note finale et conclusion

 

- Conseils & aide au calibrage : par visioconférence, téléphone ou sur site
- Comment calibrer son écran ? Dossier 5 pages + 8 annexes

- Lire les 101 tests d'écrans, moniteurs, dalles de portables et vidéoprojecteurs de ce site ! MàJ 01 septembre 2022
-
Guides d'achat 2022 : 6 guides d'achat !
- Dossier HDR : en photo et vidéo - 5 pages
- Vidéo :
Comment choisir son écran ? (Vidéo Youtube avec Olivier Schmitt)
- L'actualité de la couleur et d'autres articles sur le blog...

Pour soutenir ce site et contribuer à son indépendance éditoriale, vous pouvez :

- Acheter mon PDF : "Tout savoir sur les DPI et combattre les a priori" - 127 pages - 14,90 €

- Utiliser mes liens d'affiliation

- Me soutenir sur ma page Tipeee


 

 

 

     
 

 

       

    Dossier : "Comment bien choisir son écran photo ou vidéo + dossier HDR"   Guide des DPI - PDF 127 pages pour comprendre et bien utiliser les DPI
 

 

       

Depuis avril 2002 ce site vous propose...
 

Ce site dédié à la gestion des couleurs pour les photographes, graphistes, illustrateurs ou encore vidéastes, débutants ou professionnels, visité par 200 000 visiteurs / an, propose d'une part de vous aider à comprendre et mettre en pratique facilement la gestion des couleurs de vos photos, illustrations ou vidéos au quotidien et d'autre part vous aide à faire les meilleurs achats d'écans de retouche photo, de montage vidéo, de sonde de calibrage, etc. grâce à plus de 150 tests matériels ou logiciels, régulièrement mis à jour.

Il est le fruit d'un patient travail et d'une longue expérience qui ont débuté en février 2002, toujours partagés par un photographe professionnel passionné !

 

Informations légales

Les informations légales sont accessibles sur ma page Mentions légales - Me contacter...

 

Me suivre...

 

 

 
 

 

     

 

 

Retour en haut



 

Plan du Site  |   À propos  |   Mentions légales