Guide de la gestion des couleurs

Généralités sur lles couleurs Calibrage d'un écran Calibrer une imprimante Calibrer un appareil photo Gérer les couleurs avec Photoshop

shim
1/3
Shim
Mise à jour le 14 novembre 2016

Test de l'écran Eizo ColorEdge CX241

écran EIZO CSX241L'Eizo CS240 affiche déjà des couleurs parfaites et possède une dalle parfaitement uniforme. Qu'ajoute l'Eizo CX241 puisqu'il possède la même dalle ? Un écran sous contrôle régulier grâce à un calibrateur intégré - mais qui ne permet pas de faire le calibrage ! - et quelques fonctions liées au logiciel de calibrage hardware, ColorNavigator, qui permet d'offrir un contrôle archi-rigoureux de la chaîne graphique : écran/papier, par exemple, ou pour rassurer son client et lui assurer que l'écran respecte les dernières normes ISO. Cet écran concerne donc davantage les graphistes et les retoucheurs pros que les photographes. C'est du moins mon avis !

Dans la gamme ColorEdge, le CX241 est donc intermédiaire entre le CS240 et le haut de gamme CG247 (en 24'' évidemment !). Il s’agit donc d’un écran 24″, la même dalle que le CS240, (1920 x 1200 – pitch 0,27 - 94 dpi) mais qui s'adresse aux photographes très rigoureux et autres graphistes qui travaillent pour les autres, car sa dalle satinée de nouvelle génération, à technologie IPS (LED blanches), table LUT sur 16 bits et à large gamut donc couvrant un gamut très proche de l’Adobe RVB 98 est davantage sous contrôle que son petit frère cadet grâce à un calibrateur intégré. Celui-ci ne se substitue cependant à une vraie sonde pour réaliser le calibrage. Il était vendu plus de 1000 euros soit 350 euros de plus que son frère cadet...


Nouveauté ! Le CG2420 remplace le CX241 depuis mai 2016

Au programme des nouveautés, plutôt nombreuses et toujours bienvenues :

La nouvelle dalle est toujours une dalle matte IPS mais affichant un rapport de contraste de 1300 : 1 (mesuré) grâce à un nouveau filtre donc des noirs plus profonds,
Toujours 1920 x 1200 affichant l'Adobe RVB 98 (photographe) et le DCI-P3 (vidéastes),
Mais bords plus fins : -1 cm sur chaque bord pour une configuration multi-écrans plus serrée,
Boutons électrostatiques en façade,
"Vrai" calibrateur intégré, comme sur le CG247 et toujours avec Colornavigator + casquette !
Ports HDMI, DVI et DisplayPort + USB 3.0 !

Lire mon test complet du CG2420


Remerciements !
Je remercie la société Graphic Reseau pour le prêt matériel et les conseils avisés de Fabrice (spécialiste de la partie vidéo) et Olivier. Ce ne sont pas "que" de simples vendeurs de bidules mais bien des experts qui pourront vous accompagner dans l'installation et le paramétrage de cet écran !

top

 

 


Présentation de l’écran Eizo CX241

Voici pour commencer quelques illustrations de cet écran à l'ergonomie sans faille...


Photos de l'Eizo CX241

 


Caractéristiques techniques principales de l'Eizo CX241...

Taille : 24 pouces 16:10 - 1920 x 1200 - 94 dpi
Dalle :  IPS LED blanches - Dalle satinée,
Logiciel de calibrage : ColorNavigator (calibrage hardware)
Espace couleur : Adobe RGB 98,
Luminosité/contraste : 350 Cd/m2 / 700:1 (Mesuré)
Branchements : DVI + Display Port + HDMI. (HUB 2 x USB 2.0)
Table LUT : 16 bits - calibrage hardware.
Bords : largeur 27 mm donc épais.
Temps de réponse : 12 ms.
Compatibilité VESA : Oui (100mm).
Visière : non.
Garantie : 5 ans.


EIZO CX241 Prix TTC Revendeur
 
1045,00 €

EIZO CG2420 Prix TTC Revendeur
 
Logo Graphic Reseau
Promo 1198,80 €
  1231,60 €

L'encombrement et la qualité perçue

L'écran possède une dalle de 24" et mesure 58 cm de large. C'est encombrant pour un 24''. Quant à la qualité perçue, elle est excellente, vraiment. Rien à redire.

L'écran et sa dalle

Ecran Eizo CX2411 - La définition/résolution - Il s'agit de la même dalle que le CS240 donc d'une dalle IPS satinée, normal sur ce créneau des écrans dits "Arts graphiques", de 1920 x 1200 pixels. Sa résolution est donc de  93,8 ppp. Classique et non "Rétina" mais allez savoir, grâce au superbe traitement antireflet dont je reparle ci-dessous, les pixels semblent presque invisibles à une distance "normale" de visualisation sur un bureau (60 cm); Très beau tout cela. Le rétro-éclairage est de type LED diodes blanches.

2 - La dalle et son traitement antireflet - Je remarque que depuis peu et clairement sur cet écran, le traitement antireflet "satiné" ne marque plus les pixels, ce qui donne à cette dalle un magnifique rendu sur les images et les dégradés. Très beau. Finis les traitements antireflet qui donnent un côté granuleux aux pixels. Ouf !

3 - Le logiciel pour calibrage hardware - Cet écran est vendu avec son logiciel de calibrage : le bien connu ColorNavigator – Cela vous garantit un calibrage idéal et surtout facile, pour ceux qui ne maîtrisent pas le sens de toutes les valeurs cibles. Mais surtout, c'est ce logiciel qui, couplé au calibrateur intégré, va permettre de surveiller votre écran régulièrement. J'en reparle tout de suite ci-dessous.

4 - Le calibrateur intégré - Ce tout petit calibrateur intégré, qui dépasse à peine d'un centimètre quand il sort de sa cachette en haut de l'écran, va mesurer le point blanc et la luminosité de l'écran au moment du "vrai" calibrage effectué avec une autre sonde puis va, automatiquement, selon une période que vous aurez défini - 200 h par défaut soit 20 jours en moyenne pour un professionnel - Re-mesurer ce point blanc et cette luminosité sur la partie haute de l'écran évidemment, là où se trouve le calibrateur, afin de vérifier que sur ces deux critères, l'écran n'a pas bougé.

Épaisseur des bords de l'écran

Ils mesurent 27 mm donc on a affaire à un écran encombrant, ne favorisant pas le multi-écrans. (Lire : mes conseils pour choisir son écran photo )

L'ergonomie (voir photos ci-dessus)

l’ergonomie est classique mais un passe-câbles dans le pied serait le bienvenu ! L’amplitude des mouvements de l’écran en hauteur (sur 13 cm), en inclinaison et en rotation permettra à tous les utilisateurs de trouver leur réglage idéal. Vraiment parfait ! Les boutons du menu sur l'écran sont classiques, pas trop élégants tout de même mais c'est évidemment un détail.


Ergonomie de l'Eizo CX241

top

 

 


Que donne l'Eizo CX241 après calibrage avec l'i1Display Pro ?

J'ai effectué le calibrage de cet écran dans un premier temps avec la meilleure sonde actuelle (hormis la superlative et très chère Basic) dans un rapport qualité/prix tout bonnement excellent : l’i1Display Pro + logiciel iProfiler (version 1.6.3). Vous allez voir que les chiffres sont déjà à peine croyables, comme par hasard extrêmement proches du CS240 (tiens, tiens !) donc cela ne pourrait être que mieux avec ColorNavigator mais j'ai bien peur que vous ne voyiez plus la différence même si les chiffres sont encore meilleurs. Et encore qu'à ce niveau, on ne retrouve pas dans les erreurs d'incertitude de la sonde ou/et du logiciel. Je rappelle qu'un œil très performant distingue 1/200 d'écart. On parle en moyenne ici d'écarts de 1/400 !

Comme réglages écran, j'ai choisi :

  • Espace couleur : Adobe RGB 98
  • Gamma : Adobe RVB 98 (2,2)
  • Contraste 50% par défaut,
  • Température de couleur : 6500K.

Et comme valeurs cibles dans le logiciel...

  • Technologie de l’écran : Choisissez diodes blanches,
  • D65 ou éventuellement un peu moins si vous souhaitez un écran un peu plus chaud. (Notez qu’à D55, l’écran est vraiment chaud mais pas jaune comme sur les écrans bas de gamme),
  • Luminance : 80 Cd/m2 ou davantage selon votre utilisation principale (impression ou Web) et surtout la luminosité de votre pièce,
  • Contraste : Natif ou 287:1 (pour ceux qui impriment beaucoup),
  • Gamma à 2,2 – courbe standard, (Le L* n'est disponible qu'avec ColorNavigator et il y a de toutes les façons beaucoup à dire sur ce "gamma")
  • Norme ICC : V2 (pour éviter les problèmes d'incompatibilité avec certains logiciels de visualisation d’images (images trop sombres) et évidemment V4 si vous savez ce que vous faites.

And the résultat is ?

Les données objectives : que dit le rapport final après calibrage ?

Les chiffres de delta E (Norme 2000) sont évidemment exceptionnels et ressemblent furieusement à ceux du CS240 (Ils possèdent la même dalle) largement sous la valeur de 1 - 0,59 -, même pour les patchs les plus éloignés de l'idéal. C'est déjà plus que parfait. Vous voulez de la perfection invisible à l’œil nu, tentez avec ColorNavigator mais j'ai peur que vous ne soyez déçus. A ce niveau il va être délicat d'obtenir de meilleurs résultats en chiffre à cause des incertitudes de lecture de la sonde et surtout, vous ne verrez aucune différence avec la prunelle de vos yeux à moins d'être Superman.


Rapport final Delta-E de l'Eizo CX241


Mon avis ! Comme on pouvait s'y attendre, la dalle obtient le même type de Delta E que le CS240, superlatifs lui-aussi, à tel point point qu'un calibrage avec Colornavigator ne vous apportera rien sur ce critère. En revanche ColorNavigator réalise un calibrage dit "Hardware" où le profil ICC est directement injecté dans la table LUT 16 bits de l'écran afin de garantir des dégradés de couleurs encore plus lisses (sur le papier du moins). Dans les faits, c'est déjà tellement bon avec cette valeureuse i1 Display Pro ! Si j'ai longtemps utilisé les logiciels propriétaires car ils amélioraient significativement la qualité des chiffres de calibrage, je trouve qu'avec cette nouvelle génération d'écrans chez Eizo tout du moins, le gap, quand il existe, reste absolument invisible à l’œil nu. C'est ça le progrès !

 

Réaliser un calibrage hardware ?

Pour les perfectionnistes, je vous conseille de calibrer votre écran en mode hardware avec ColorNavigator c'est-à-dire :

1 - Branchez le câble USB 2.0 vendu avec l'écran,
2 - Réinitialisez les couleurs de votre écran et choisissez Mode > Calibrage 1 ou 2,

3 - Suivez la procédure de calibrage habituelle dans ColorNavigator : D65, 80 ou 100 Cd/m2, Contraste natif, gamma 2,2, le maximum de patchs colorés.

A la fin du processus de calibrage, le profil est envoyé directement dans la LUT (16 bits) de l'écran pour de meilleurs dégradés de couleurs... en théorie.

Dégradés de gris plus beau avec un calibrage hardware... en théorie

Présenté comme cela, tout photographe voudrait du calibrage hardware ! Sur les nouvelles générations d'écrans, c'est juste "un peu moins" spectaculaire... voire anecdotique parfois. Il n'y a que sur des écrans très bas de gamme que vous obtenez aujourd'hui un rendu aussi pourri ! Mais le marketing est passé par là...

Maintenant les tests d'harmonisation en luminance et TC :


Mesure harmonisation de la luminance de l'écran Eizo CX241

C'est encore une fois des relevés superlatifs !




En température de couleur, c'est évidemment à l'avenant : 68 K maxi d'écart ! Incroyable tout cela...

Et mes données subjectives : que voit mon œil ?

Le CS240 était une référence en terme de qualité d'affichage des couleurs, des gris, de subtilités dans les couleurs saturées, dans l'affichage des ombres, dans l'uniformité, de tout ce que vous voulez. Le CX241 fait comme par hasard la même chose... mais pas mieux ! Le soi-disant tri sur la chaîne pour sortir les meilleurs numéros pour le CX et le CG ne se voit pas vraiment. C'est toujours parfait je vous dis mais avec le confort (?) d'un petit contrôle automatique régulier de la luminosité et du point blanc. A tout prendre, pourquoi ne pas réaliser un vrai calibrage régulièrement ? Tiens, c'est que permet le CG247 (test du CG277, son grand frère en 27'' sur ce site) !

top

 

 


Conclusion et ma note !

Eizo CX241Je vous avouerais volontiers que je ne sais pas à qui conseiller cet écran intermédiaire dans la gamme Eizo ColorEdge... Il est évidemment, comme son petit frère le CS240, parfait colorimétriquement parlant. Il est censé être mieux trié sur la chaîne de production et il apporte un calibrateur intégré mais qui ne permet de faire qu'une vérification régulière de la luminosité et du point blanc (donc pas un "vrai" calibrage complet et cela automatiquement. Et non, il ne vous épargnera pas l'achat d'une sonde !!! Autant acheter le CS240 + l'i1 Display Pro pour moins de 900 euros et vous referez un vrai calibrage à période régulière. Si vous voulez automatiser cette dernière fonction, il vous reste la possibilité d'acheter la crème de la crème Eizo, le CG247, qui lui, possède un calibrateur complet du coup, toutes les garanties possibles et une casquette qui vont avec. Quitte à aller chercher les derniers "pouièmes" autant y aller complètement !

 

Notes

  Eizo CX241      
Qualité de fabrication
4 étoiles
   
 
Résolution
3,5 étoiles
94 ppp  
 
Ergonomie
5 étoiles
   
 
Connectivité
5 étoiles
   
  Fidélité des couleurs 4 étoiles Delta E moyen : 0,23 !  
  Uniformité 4 étoiles    
 
Rapport qualité/prix
4 étoiles
   
 
J'AIME BEAUCOUP...
  • Des chiffres après calibrage records : Delta E moyen de 0,23 et écart maxi de 0,53 (Norme 2000) quand l’œil a justement un mal de chien à distinguer des différences sous 1 !
  • Des couleurs parfaites !
  • Des gris neutres vraiment neutres !
  • Dalle IPS matte "satinée" au rendu parfait, doux sans l'effet granuleux des anciennes générations,
  • large gamut (Adobe RVB 98) ,
  • Calibrateur intégré mais...
 
 
JE REGRETTE...
  • Il ne sert pas à faire le calibrage, juste à vérifier le point blanc et la luminosité de temps en temps...
  • Encombrement,
  • 350 € de plus que le CS240 !
  • Allez, histoire de pinailler : les textes sont encore plus ciselés sur le BenQ PG2401PT ou le Nec PA242W.
 
 
NOTE GLOBALE
9,5 / 10... Je garde 10 pour le CG247 !
 


Mon avis :
Qu'ajoute ce CX241 au magnifique CS240 ? La possibilité de vérifier le calibrage de temps en temps - avec une programmation - grâce à un calibrateur intégré. Mais celui-ci ne permet pas de faire le dit calibrage ! Il faut absolument posséder une sonde. Curieux tout cela. C'est l'apanage du CG247, au-dessus, toujours avec la même dalle et du tout nouveau CG2420 qui le remplace. Donc à qui s'adresse-t-il ? Quitte à avoir un écran sous surveillance, autant acheter le CG247 ou le nouveau CG2420, son "vrai" calibrateur intégré, sa casquette et toutes les garanties offertes par le haut de gamme de la série ColorEdge... C'est mon avis !

Attention ! le CX241 est remplacé par le magnifique CG2420 maintenant en test sur ce site


Achetez l'Eizo CX241 ou son remplaçant, le CG2420 depuis ce site


Ecran Eizo CX241

   
Eizo CX241
Prix TTC  
   
Logo Amazon.fr
1045,00 €
Achetez ce matériel chez Amazon.fr
         
    Eizo CG2420 Prix TTC Nouveauté !
    Logo Amazon.fr 1231,60 €
    1198,80 €
         

top

Shim
Accueil > Calibrage d'un écran > Test Eizo CX241
shim

 

 
Affiliations
 
 

Ce site est entièrement gratuit et pourtant pratiquement sans pub. Pourquoi ? Mais parce que c'est moche ! Or il faut reconnaître que c'est lucratif et que cela fait vivre de nombreux sites Internet. Je me suis donc posé la question : que faire car ce site ne peut grandir qu'avec des revenus réguliers, comme les autres. Comment continuer à rendre l'information accessible gratuitement, ce que je fais historiquement depuis avril 2002 ?

Et bien grâce à l'affiliation : à chaque fois que vous cliquez sur les liens de ce site vers mes boutiques partenaires, ils savent que vous venez de ma part et me reversent un petit pourcentage sur ce que vous achetez : mon conseil d'achat ou tout autre chose d'ailleurs. Pensez à passer par mes liens quand vous achetez chez eux ! Cela ne vous coûte donc rien et tout le monde y gagne : vous, eux, moi !

 
 
 
 

Vous pouvez également contribuer librement via Paypal :


 
 


Merci de votre visite et votre contribution !

 

 
Accueil
   
 
English version
  Généralités L'écran L'appareil photo L'imprimante Gérer les couleurs
 

Introduction
L'oeil et les couleurs
Couleurs & informatique
Le gamma
Les espaces couleurs
Les profils ICC
Attribuer un profil ICC
Convertir une image
Modes de conversion
Le calibrage ?

Résumé pour les
débutants


RESSOURCES

DVD
Livres sur la GDC
Liens internet

CHOISIR son ÉCRAN

Conseils d'achat d'écrans - MàJ
Mes conseils d'achat d'écrans
Guide d'achat moins de 700€
Guide d'achat plus de 1000€
Guide d'achat 4K
Guide d'achat Hauts de gamme


CALIBRER son ÉCRAN

Calibrage : les principes
Calibrer avec une sonde ?
Mes conseils d'achat de sondes

Calibrer les tablettes

Calibrer un portable
Calibrer l'iMac
Calibrer une télévision


TESTS MATERIEL

Tous mes tests écrans - MàJ !
Tous mes tests de portables - MàJ !
Tous mes tests de sondes - MàJ !

CALIBRER son APN

Calibrer un appareil photo
Pourquoi calibrer les couleurs
d'un appareil photo ?

Comment calibrer les couleurs
d'un appareil photo ?

Régler la balance des blancs
Quelles chartes pour régler
la balance des blancs ?

Réglage fin de l'autofocus


TESTS MATERIEL

SpyderLensCal
Focus Checker
SpyderCube
TrueColors
RefCard 6
ColorChecker Passport
QPCard 203
ExpoDisc 2.0

 

CALIBRER son IMPRIMANTE

Calibrer une imprimante
Comment calibrer
une imprimante ?

Calibrer une imprimante
à distance


CHOISIR son IMPRIMANTE

Choisir imprimante photo
Quelle imprimante photo ?
Conseils papiers photo
Guide achat papiers photo


TESTS MATERIEL

Mes tests d'imprimantes

Kit Colormunki Photo

SpyderPRINT 5
Spyder5STUDIO

 

Dans PHOTOSHOP

Préférences couleurs de PS
Informations couleurs de PS
Gérer les couleurs
Imprimer avec Photoshop
Espace de travail Photoshop ?
sRGB, Adobe RVB, etc. ?
Gérer les couleurs dans CR

Dans LIGHTROOM

Imprimer avec Lightroom
Gérer les couleurs dans LR

Dans PHOTOSHOP Element

Gérer les couleurs dans PE
Imprimer avec PSE

Divers...

Profil ICC et Internet
Gérer les couleurs de
l'appareil photo